O en histoire pour Géo

GEO, le magazine du voyage et de la découverte a consacré son numéro 04 Histoire du 06 avril 2007 au Maghreb.
Grand titre en couverture
Maroc – Algérie – Tunisie
Maghreb
De l’Antiquité à l’arrivée des français

Un grand dossier avec beaucoup de photos, très belles photos de paysages, de visages et de belles pages de manuscrits de Coran, faisant apparemment partie du fonds de la BNF.
Avec en plus un dépliant, une carte géographique pour expliquer l’histoire mouvementée de l’Afrique du nord, les conquêtes, les expansions et les déplacements sur trois millénaires de temps. Tout ça accompagne des articles écrits par de grands noms de la spécialité Algérie en France, tels Paul Balta, Gilbert Meynier, Benjamin Stora, mais aussi Slimane Zeghidour et Noureddine Khellassi pour ce qui concerne l’Algérie.
Ce numéro exclut-il sciemment la Libye et la Mauritanie du Maghreb? Surtout que les historiens savent que l’entité géographique, ethnique et culturelle que constituait le Maghreb dans l’Histoire comprenait bien la Libye qui était le nom du Maghreb à l’époque grecque et la Mauritanie, le nom du pays des maures à l’époque romaine. L’Afrique du nord était en réalité toute peuplée de berbères à l’origine, de tribus nomades se déplaçant à travers ce vaste espace et jusqu’en Egypte.
Bien sur le magazine n’est certainement pas un livre d’Histoire. c’est, néanmoins une tentative de rapprocher l’Algérie historique des français, qui à travers ce numéro sont invités à choisir la destination Algérie et plus encore, la destination Maghreb.
c’est pour cela peut-être que tout y est rapporté à la colonisation, à l’occupation, à la présence, à l’arrivée, à l’installation d’autres peuples et d’autres cultures, mais plus encore…
Après le grand titre en couverture, et en première page du dossier on peut lire ceci :
l’Afrique du nord, terre de conquêtes, de métissages, de résistance. GEO retrace les différentes étapes de cette histoire qui a précédé la colonisation française.
Quelques pages plus loin, une chronologie, intitulée “Histoire d’une région sous influence”, Trois mille ans en dates clés : de la fondation de Carthage à la conquête française.
ça commence en 1100 avant J-C et ça finit en 1912 lorsque la France a finit d’établir son autorité politique et économique sur le Maghreb (!)
A travers tout le dossier, on peut comprendre que : même si les berbères occupaient bien ce grand territoire qu’est le Maghreb, ou l’Afrique du nord pendant des millénaires, et même s’ils formaient la population d’origine de ce côté-ci de la méditerranée, leur rôle ne serait que secondaire, ils n’étaient apparemment là que pour le décor (selon GEO). Ils n’auraient été là que pour accueillir d’autres peuples qui voulaient bien venir les visiter.
Les articles ensuite prennent des raccourcis étonnants, surprenants, voire quelquefois dangereux ! Exemples :
Slimane Zeghidour, dans son article en page 18 “Il était une fois le Maghreb” nous apprend que Si les berbères peuplent vraisemblablement l’ouest de l’Afrique du Nord depuis le néolithique, ce sont les phéniciens qui vers 1000 avant J-C vont faire entrer ces terres dans l’ “Histoire”. Sauf que, et on le sait, les phéniciens en développant l’alphabet au 2ème millénaire avant J-C ont fait entrer tout le Monde dans l’Histoire et pas seulement la berbérie.
Arrive alors le tour de Paul Balta, en page 54 “La longue islamisation des berbères” nous explique comment l’Islam est arrivé au Maghreb, en nous donnant quelques explications sur les origines et en n’oubliant pas au passage de nous dire que le Coran livre sacré des musulmans qui croient que le monde doit être converti à l’Islam par la prédication, voire par les armes. Notez bien le verbe croire au présent.
Ensuite il nous raconte la résistance berbère dirigée par Al Kahina et la conquête de l’Espagne dirigée par Tarik Ibn Ziyad, mais soudain il fait un bond de trois siècles et passe du 8ème au 11ème pour nous dire que c’était pour parfaire l’Islamisation du Maghreb que les fatimides d’Egypte ont envoyé les tribus des Bani Hilal (…) qui dévasteront le pays. Et qu’en réaction à cela, Youssef Ibn Tachfin fonde la dynastie des almoravides (!)
Le Coran, et dans la sourate des abeilles, “Annahl” et au verset 125 nous dit ceci : Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés.
Quant au bon de trois siècles : pourquoi Paul Balta a-t-il occulté les Rostimides, Fatimides, Zirides, et Hammadites, des états berbères instaurés au Maghreb pendant ce “blanc” de tois siècles au nom d’un Califat musulman et de l’Islam?
Sans oublier que la Kahina et d’aprés la légende, et avant même la bataille décisive, a conseillé à ses deux fils de rejoindre les troupes musulmanes qu’elle même combattait pourtant. Ce qu’ils ont fait et Hassan Ibn Nouaman l’ennemi de la veille les accueille alors dignement et leur confie à chacun un poste de commandement.
Sans oublier non plus Ibn Rachiq le célèbre grammairien de la langue arabe mais n’anmoins berbère de Msila qui a vécu à Kairouan bien avant l’arrivée des Bani Hilal au Maghreb.
Gilbert Meynier en page 28 et à travers son article “Quand le Maghreb parlait latin” nous explique lui que la colonisation romaine de l’Afrique n’a rien à voir avec une colonie au sens moderne du terme, et que s’il y eut bien des colons, il n y eut jamais de muraille de Chine.
Et comme pour répondre à Paul Balta, il écrit à la fin de son article qu’au Maghreb, les mortels ont sans doute embrassé l’Islam parce que, à leurs yeux, il s’agissait d’une forme renouvelée d’un monothéisme déjà familier. Il n y eut sans doute pas de rupture, mais plutôt un glissement du christianisme à l’Islam.
Jacques Heers en page 84 et sur “Des rives cernées de pirates” nous explique lui comment les frères Barberousse ont semé la terreur dans la méditerranée au 16ème siècle en oubliant de nous expliquer comment la piraterie était tout à fait courante sur les deux rives de la méditerranée et même bien au delà
Quant à Noureddine Khellassi, il nous surprend en page 30 et à travers “Les Aures, Le berceau de l’identité berbère” en nous présentant quelques photos de visages d’hommes, de femmes, jeunes et vieux des Aures pour attester du métissage effectué dans cette région, surtout à travers la photo d’un jeune garçon aux yeux verts ou bleus, avec ce commentaire : Il n’empêche, les habitants de la montagne guerrière affichent toujours d’étonnants traits romano-africains (!)
Ce ne sont là que quelques exemples d’un numéro fort mal ficelé ou trop rapidement bouclé (?)
Jean Luc Marty, rédacteur en chef de GEO depuis 1993, et dans une interview a déclaré ceci :
Je fais partie de ces gens qui pensent que tout est politique, même les approches les plus objectives.
Quant à moi, je fais partie de ces gens qui croient à la nécessité de dépolitiser l’Histoire pour en faire justement une lecture objective. Ce qui s’est passé, fait définitivement partie du passé, il avait des circonstances et un contexte.
La seule transposition possible à mon avis, serait utile pour comprendre des situations actuelles et éviter des erreurs à venir. Mais certainement pas le contraire.
Il est difficile voire dangereux de faire une lecture du passé au présent, par contre on peut faire une lecture du présent à travers le passé, vous saisissez la nuance?

Chronique diffusée sur la radio algérienne, le : 21/05/2007

17 Responses to “O en histoire pour Géo”

  1. Bonjour,

    Je suis entrain de remettre de lordre dans lannuaire de blogs http://www.mablogoma.com pour rendre les descriptions plus explicite.

    Si vous dsirez que je remplace la prsentation actuelle de votre blog, merci de menvoyer un email cette adresse mablogoma@gmail.com

    Bonne continuation, et bientt

  2. Oui, le numro de Go-Histoire sur l’histoire du Maghreb est enchanteur; c’est un chef-d’oeuvre et un bijou : un grand message pour tous ceux qui ne connaissaient pas cette merveilleuse partie de notre plante…
    Ilhem, une algrienne !

  3. Salut a tous les iniateurs et ls auteurs de ce projet:

    Ca fait, longtemps que j’attend un nouveau post et encore plus l’annuaire et l’agregateur, parce que maintenant vous ne pouvez plus faire marche arriere la.
    Alors qu’est ce qui bloque?

    Amicalement Nasser

  4. http://www.carlosrigueira.com
    Deutschkurse mit dem Lehrer Carlos Rigueira

  5. http://www.carlosrigueira.com/deutsch/index.php
    Deutschkurse mit dem Lehrer Carlos Rigueira

  6. His brother site

    Thank you for all your efforts

    Thank you for all articles and wish you success

    Regards

    thanks

  7. Thank you for this article wonderful and distinctive

    Regards

    Wait renewal

  8. Thank you for this article wonderful and distinct

    And wait for everything that is new to you

    Greetings, Thanks

  9. thank you

    verey gooooood !

    verey nic

  10. thank you

    verey gooooood !

    verey nic

  11. Je suis plus réservé. Déjà on ne dit pas Al Kahina, mais Kahina tout court. Ensuite, je suis méfiant à l’égard de l’appellation ” Maghreb ” qui tend à couper cette partie du monde du contient africain. Je pense qu’il est plus exacte de dire Afrique du Nord, Maghreb, c’est le Far West de l’emprire arabe au Moyen Age. Plutôt que de réutiliser ce mot qui force à adopter le point du vue oriental, il faut mettre l’Afrique du Nord au centre et la placer au carrefour de plusieurs civilisations, pas seulement à la périphérie arabe. C’est une invitation au débat.

  12. merci pour l’article

  13. ls racontent n’importe quoi, les yeux bleu les traits europoides sont dû à l’apport genetique de l’homme prehistorique Mechtoide !!!
    Les capsiens (proto berbère) de type mediteranéens dépositaires de la langue chamito sémitique sont venus se mêler à eux ce qui explique les différences morphologique entre régions, les blonds sont plus nombreux au nord, zone mechtoide !!!!

    Les métisses berbères sahariens ne sont dû qu’au metissage avec les populations d’afrique sub sahariennes.

    Ce numero de GEO n’est qu’un ramassis d’intello du régime algérien, qui comme on le sait ne veulent reduire le berbère qu’a une erreur de l’histoire.

  14. Les romains sont bruns la plupart et ce ne sont pas quelques vandales (soit disant blonds) qui vont modifier un océan de berbères, les intellos du régime algérien sont une insulte à la science.

  15. very nice post !

    http://www.5misa.com/98-camera-cache-cimetiere.htm

  16. Bonjour,
    Les personnes de l’autre cote de la Méditerranée qui veulent joindre en condition décentes et en toute sécurité le continent européen peut me contacter sur mail. : nicupaleru29@yahoo.com

  17. cheap Michael Kors Jet Set Logo Totes White replica Michael Kors Jet Set Continental Logo Wallets Large louis vuitton paris speedy bags louboutin Louis Junior Cotton White Red Blue Air Jordan 12 online replica lv Neverfull GM christian louboutin Bourge 100mm Leather Black replica Air Jordan VI VII Gold Medal Pack 2012 Retro oakley stores Ray Ban Wayfarer sunglasses online maggie 140mm coffee christian louboutin pumps buy louis vuitton online nz oakley pit bull sunglasses camo frame oakley eyepatch frame size cheap oakley glasses prescription Air Jordan Son Of Mars Black sale michael kors large hamilton whipstitch tote uk replica christian louboutin tres francaise pumps air jordan 10 performance review Michael Kors Logo for sale
    lv Monogram Idylle Canvas Romance http://www.industrialsystech.com/file/lv-Monogram-Idylle-Canvas-Romance-p-90.php

Discussion Area - Leave a Comment